favoriser la biodiversité de son jardin

Meilleurs conseils pour favoriser la biodiversité de son jardin

Que ce soit pour avoir des plantes en bonne santé, polliniser les fleurs ou entretenir le sol, la biodiversité est bien la clé. En favorisant les animaux et les plantes de votre jardin, vous aurez à coup sûr un jardin florissant et écologique. Pour vous aider alors, découvrons ici les meilleures façons de favoriser la biodiversité de votre jardin.

Laisser un coin pour les plantes sauvages ou indigènes

Pour favoriser la biodiversité de votre jardin, laisser de la place pour les plantes indigènes ou celles qui poussent naturellement. Le plus souvent, il s’agit d’espèces locales qui sont adaptées au climat, à la saison et aux animaux qui y vivent en équilibre. Ces plantes ne nécessitent pas beaucoup d’entretien alors vous pouvez leur donner un espace naturel sans arrosage ni engrais. Comme la faune connait très bien ces plantes locales, elle va vivre avec eux et y trouver nourriture et abri.

Installer plusieurs habitats

Si vous souhaitez avoir un jardin riche en biodiversité, pensez également à diversifier les habitats. Toutes les sortes d’habitats qui existent sont les bienvenues. Tas de bois, feuilles mortes, marée, étang, haies champêtres ou plantes grimpantes, ces habitats sont de très bons refuges pour les insectes et les oiseaux. Par exemple, dans un étang ou une mare naturelle, vous pouvez avoir un espace favorable pour les grenouilles. De cette façon, vous aurez un endroit idéal pour optimiser faune et flore dans votre jardin.

Bannir les produits chimiques

L’utilisation de produits chimiques n’est pas favorable pour la faune et la flore de votre jardin. En effet, les produits chimiques contribuent trop fortement à la pollution de l’environnement. Il est donc préférable d’utiliser des engrais naturels comme le compost ou l’engrais. Ils permettent d’enrichir le sol de votre potager et de planter des légumineuses. Les composts en déchets de potager et en épluchures peuvent fertiliser votre jardin. Aussi, les pesticides sont des produits à éviter autant que possible.

Lutter contre les pollutions

Les pollutions produites par les activités extérieures de l’être humain sont néfastes pour la biodiversité de votre jardin. Il y a deux sortes de pollutions à éviter : la pollution lumineuse et la pollution sonore. Si l’éclairage extérieur permet d’assurer votre sécurité et décorer votre jardin, sachez que la lumière n’est pas bonne pour les animaux et les insectes. Ainsi, évitez de garder votre allée de jardin, votre façade ou vos spots allumés durant la nuit. De même, la faune est également perturbée par les bruits.

Attirer et respecter certains insectes

Il faut savoir que certains insectes, loin d’être nuisibles, participent à la santé du jardin. Si les coccinelles et les larves dévorent les pucerons, le scarabée doré mange les limaces et les insectes pollinisateurs favorisent la pollinisation et la fécondation des fleurs. En laissant libre cours à certains mammifères tels que le hérisson, à certains batraciens, oiseaux ou chauve-souris, on peut combattre naturellement les insectes nuisibles du jardin. Si des animaux sauvages d’aventurent dans votre jardin, évitez de les nourrir pour ne pas bouleverser l’équilibre la biodiversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

BACK TO TOP