Panneaux solaires

4 différents types de panneaux photovoltaïques

L’utilisation d’un panneau photovoltaïque est une manière de participer à la protection de l’environnement. En effet, il s’agit d’un système de production énergétique renouvelable figurant parmi les non-polluants, donc il respecte la nature. Cependant, on peut distinguer quelques genres de panneaux photovoltaïques à usage domestique qui ont chacun leur rendement et leur performance. Lesquels ?

1- Panneaux solaires hybrides

Ces panneaux solaires hybrides sont une combinaison de panneau photovoltaïque et panneau thermique. En effet, avec ceux-ci, on peut obtenir non seulement de l’énergie électrique, mais aussi de l’énergie solaire thermique qu’on utilise pour avoir de l’eau chaude sanitaire ou pour se procurer d’un chauffage.
Pour ce faire, l’énergie solaire photovoltaïque contribue à l’absorption du rayonnement solaire. Puis, la zone qui n’accumule pas la chaleur thermique le récupère pour le transformer en chaleur. Si vous choisissez un panneau solaire hybride, vous pouvez faire une demande de devis comme, par exemple, sur https://www.devis-panneaux-voltaique.com/.

2- Panneaux photovoltaïques monocristallins

Ce type de panneau est reconnaissable par ses cellules monocristallines qui se constituent de blocs de silicium ou de lingots, en forme de cylindre. Conçu à partir d’un seul cristal, il est aussi doté de coloration foncée et d’apparence uniforme, ce qui indique en effet une grande pureté de silicium. Effectivement, on peut trouver des panneaux de couleurs bleu marine ou gris.
À noter que cette dernière indique que les molécules sont bien alignées pour convertir optimalement l’énergie solaire en électricité. La découpe des quatre côtés des blocs cylindriques a pour objectif d’optimiser la performance du panneau. Elle est présente pour fabriquer des feuilles de silicium. Malgré qu’ils sont plus chers à la production, le rendement des panneaux photovoltaïques monocristallins est de 13 à 19 %.

3- Panneaux solaires polycristallins

Ces panneaux polycristallins sont fabriqués sans la méthode Czochralski. Pour les confectionner, on utilise du silicium brut qui est fondu et versé dans un moule carré, puis refroidi et découpé en feuilles parfaitement carrées. Par ailleurs, il faut savoir que les cellules photovoltaïques de ce type de panneaux s’avèrent être plus abordables.
Toutefois, le plus grand inconvénient, c’est que ceux-ci ont une efficacité inférieure, car par rapport aux panneaux monocristallins, ils ne tolèrent pas beaucoup la chaleur. Donc, ils sont déconseillés dans les zones chaudes. Ils ont, en effet, une efficacité maximale de 16 % à cause de la faible quantité de silicium incorporée dans leurs cellules.

4- Panneaux solaires à couches minces

En ce qui concerne ces panneaux, il s’agit de déposer plusieurs couches de matériau photovoltaïque sur une base. En fonction du matériau utilisé, on peut trouver des panneaux solaires à couches minces de silicium amorphe. Il y a également celles en télulide de cadmium, en cuivre, en indium, en galium et en sélénium.
On peut même découvrir des panneaux à couches minces de cellules photovoltaïques organiques. Il faut noter que selon leur type, une mode en couche mince procure une performance et une efficacité de 7 à 13 %. En outre, avec leur grand potentiel d’usage à domicile, ce type de panneaux est de plus en plus apprécié et demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

BACK TO TOP